En 1987, c’est Gérard Rivalin, le petit-fils du créateur, qui reprend les rênes de l’affaire. Il restructure l’entreprise pour en faire l’atelier que nous connaissons aujourd’hui en le recentrant sur les produits phares, à savoir les chaussons et les sabots traditionnels en cuir.