08/10/2012 : Ouest-France, la charentaise marche très bien

Rivalin, l’un des plus gros fabricants français de charentaises, est quimpérois.

Tous les chaussons ne sont pas des charentaises. Les explications de Vincent Rivalin, 34 ans, co-gérant de Rivalin, l’un des quatre spécialistes français de la Charentaise. « La vraie Charentaise est de forme droite. Il n’y a pas de pied gauche ou de pied droit. C’est en portant qu’on la façonne. La semelle est en feutre, de la laine cousue sur plusieurs épaisseurs, gage de chaleur. L’empeigne, la partie supérieure, est fixée à la semelle selon la technique du cousu retourné. Comme les ballerines Repetto. »

2013-05-16T16:48:50+00:00 15 mai 2013|0 commentaire

Laisser un commentaire